Du salon au front : Fernand Halphen (1872-1917), compositeur, mécène et chef de musique militaire

Date de parution le 26 avril 2017

Un ouvrage collectif à paraître en avril 2017 sous la direction de Laure Schnapper, avec la collaboration de Pierre-André Meyer - Préface de Hervé Roten, publié sous l’égide de l’EHESS, de l’IEMJ et de l’association Yuval, aux Éditions Hermann, à l’occasion du centenaire du décès de Fernand Halphen (1872-1917) compositeur et mécène mort pour la France en 1917.

Il y a 100 ans mourait Fernand Halphen d’une maladie contractée au front. Rien ne prédestinait ce fils d’une riche famille israélite parisienne à créer et diriger pendant deux ans et demi l’orchestre officiel des armées du nord ; les mélodies et la musique de chambre qu’il a composées reflètent l’atmosphère raffinée des salons de la 3ème République, âge d’or de la mélodie française.
Le riche fonds d’archives qu’il avait réuni permet de retracer avec précision le parcours d’un compositeur français à une époque dominée par la mode wagnérienne et l’Affaire Dreyfus. Proche de G. Fauré et élève au Conservatoire, où il côtoie R. Hahn, H. Büsser, A. Cortot, Ch. Koechlin et E. Risler, avant d’obtenir le 2nd Prix de Rome, il aida financièrement les musiciens toute sa vie et même au-delà, prévoyant un important legs en faveur des élèves du Conservatoire, institué et soutenu par sa veuve Alice.

-------

Les auteurs

Préface par Hervé Roten
Introduction et remerciements par Laure Schnapper

1ère partie : Une famille de l’élite juive parisienne
- Pierre-André Meyer, L’ascension d’une famille israélite : autour de Georges Halphen et Henriette Stern, les parents
- Basile Baudez, Les résidences de Fernand Halphen

2ème partie : Les années de formation et les relations avec les musiciens
- Laure Schnapper, La classe de composition du Conservatoire et l’amitié avec Fauré
- Jean-Christophe Branger et Philippe Blay, Autour de Massenet : Fernand Halphen, Reynaldo Hahn et Edouard Risler

3ème partie : L’œuvre
- François Le Roux, Les mélodies : le point de vue d’un interprète
- Alexis Galpérine, Halphen ou un hypothétique violon juif français
- Stéphanie Moraly, La musique de chambre

4ème partie : La Grande Guerre
- Laure Schnapper, Le chef de musique au 13è Régiment d’infanterie territoriale

Vous aimerez aussi

Marc-Alain Ouaknin reçoit Hervé Roten dans "Talmudiques" sur France Culture

EMISSIONS DE RADIO DU 9 ET 16 AVRIL 2017, de 9h10 à 9h42. Les rencontres fertiles des chansons traditionnelles juives et de la variété française ont (…)

Centenaire du décès de Fernand Halphen

A l’occasion du centenaire du décès de Fernand Halphen (1872 - 1917), un certain nombre d’événements viendront prochainement ponctuer et agrémenter (…)

CYCLE DE COURS : La musique juive savante en Europe aux 17e et 18e siècles (Italie, France, Hollande)

L’Institut Elie Wiesel organise, en partenariat avec l’Institut Européen des Musiques Juives, une série de cours donnés par Hervé Roten les jeudis 5, (…)

Nomination de Hervé Roten au grade d’Officier des Arts et des Lettres

Le 13 septembre 2016, Hervé Roten a été nommé au grade d’Officier des Arts et des Lettres par la Ministre de la Culture et de la Communication, pour (…)

Mélodies hébraïques pour violoncelle et piano

SORTIE DU 1er CD DE LA COLLECTION CLASSIQUES Admirablement servi par Sarah Iancu (violoncelle) et David Bismuth (piano), ce CD regroupe 30 (…)