Fondation Henriette Halphen

Sous l’égide de la Fondation du Judaïsme Français

Créée sous l’égide de la Fondation du Judaïsme Français, la Fondation Henriette Halphen-Schumann a pour objet la préservation et la diffusion des musiques juives ainsi que l’organisation de manifestations autour de la musique en souvenir de Henriette Halphen-Schumann (1911-2002).

Henriette Halphen (1911-2002)

Fille d’Alice Koenigswarter (1878-1963) et du compositeur Fernand Halphen (1872-1917), décédé prématurément durant la Première Guerre Mondiale, Henriette Halphen est issue d’une famille de la bourgeoisie juive, très active dans le soutien à la création artistique.
Sa mère tenait un salon de musique, dans lequel de grands compositeurs, tels Reynaldo Hahn, Georges Enesco, Alexandre Tansman, Darius Milhaud ou encore Olivier Messiaen, ont créé leurs œuvres. Elle aida également de jeunes artistes – notamment les violonistes Isaac Stern et Yehudi Menuhin – en leur prêtant le Stradivarius de son mari Fernand Halphen.

Imprégnée de cette atmosphère, Henriette Halphen, elle-même peintre et musicienne, a participé à cette effervescence musicale, tout en demeurant modeste et secrète. Ainsi, quelque temps après sa mort, son petit-fils exhumera d’une malle deux partitions pour orgue qu’elle avait composées, âgée d’à peine vingt ans.
Tout au long de leur vie, Henriette et son frère cadet Georges n’auront de cesse d’aider les musiciens et soutenir la création musicale. C’est ainsi que frère et sœur vont, en 1965, offrir à Jacques et Diane Benvenuti le Stradivarius ayant appartenu à leur père, puis créer quelques années plus tard la Fondation Alice et Fernand Halphen.
Issue de cette belle et longue tradition du mécénat artistique, Isabelle Friedman, fille de Henriette Halphen, a créé en 2003 la Fondation Henriette Halphen, sous l’égide de la Fondation du Judaïsme Français, afin de soutenir les travaux de l’Institut Européen des Musiques Juives qui a pour vocation la sauvegarde, la valorisation et la diffusion du patrimoine musical juif.
A ce titre, la Fondation Henriette Halphen organise chaque année un concert de Gala au profit de l’Institut Européen des Musiques Juives et soutient l’activité de la médiathèque Henriette Halphen, salle de lecture ouverte à tout public, permettant l’écoute et la visualisation de dizaines de milliers de documents de l’IEMJ (enregistrements audio et vidéo, partitions, photos, livres…)

En apportant un soutien financier à la Fondation Henriette Halphen, vous contribuez à la sauvegarde et à la diffusion, sous toutes ses formes, du patrimoine musical juif.

Faire un don par chèque :
A l’ordre de "FJF- Fondation Henriette Halphen " et adressé à :
Fondation Henriette Halphen c/o Fondation du Judaïsme Français, 72 rue de Bellechasse 75007 Paris

Faire un don en ligne (cerfa émis dès validation du don) :

Vous aimerez aussi

Sarah Gorby - Dana, Dana

Sarah Gorby est née vers le tournant du siècle à Kishinev, qui appartenait alors à la Russie tsariste. Elle est issue d’une famille principalement (…)

Grand concert de gala de l’Institut Européen des Musiques Juives - 3e édition

DIMANCHE 12 NOVEMBRE 2017, 17h30, salle Cortot - Paris, l’IEMJ vous convie à son Grand Concert de Gala. ACHETEZ VOS PLACES DES A PRESENT sur notre (…)

Concert "Mélodies hébraïques, un rêve vieux de 3000 ans"

Le 19 juin 2017 à 20h30 aux Archives nationales à Paris (75003). Sur les pas de compositeurs qui puisent leur inspiration dans les mélodies (…)

L’IEMJ à la journée des Associations

Le 25 juin 2017 de 11h à 18h, à la Mairie du 4ème arrondissement de Paris, venez retrouver l’IEMJ à la journée des associations et bénéficiez de (…)

Réédition du coffret Musiques juives dans le Paris d’après guerre, Elesdisc 1948-1953

Réédition du 1er coffret de la collection "Archives" - 6 CD de cabarets yiddish d’après-guerre superbement remastérisés ! Dans l’après-guerre, alors (…)