Le principe de la modulation dans le fragment babylonien d’Ur : U.7/80 (XVIIIème siècle av. J.C.) (à partir d’un instrument de l’époque non identifié : le « gis za mi »)

Jean-Claude Sillamy, Docteur en Musicologie

Tous droits réservés, Ajaccio, 1991

A partir de l’étude d’un fragment babylonien du 18e siècle avant J. C., cette étude démontre de manière claire les principes de la modulation de la musique babylonienne. Les modes babyloniens ne sont pas fondés sur des octaves mais sur des quartes ou des quintes, dont on peut varier les notes internes en abaissant ou rehaussant certaines cordes de la cithare.

Vous aimerez aussi

Colloque à Hanovre : Magnifiée et sanctifiée, la musique des prières juives II

Du 9 au 12 septembre 2019 à l’Université de Hanovre (ALLEMAGNE), colloque international sur la musique liturgique juive. Hervé Roten, Directeur de (…)

Colloque Musica Judaica : Musique juive entre tradition orale et tradition écrite

Les 14 & 15 juillet 2019 à Oxford (ANGLETERRE), colloque international dans lequel Hervé Roten, Directeur de l’Institut Européen des Musiques (…)

Concert de Gala de l’IEMJ - 5e édition - De la synagogue à l’opéra : Jacques Offenbach et ses proches

DIMANCHE 17 NOVEMBRE 2019, à 17H30, Salle Cortot - 78 rue Cardinet, 75017 Paris Œuvres hébraïques inédites de Jacques et Isaac Offenbach, Jacques (…)

Musique et cuisine juives : des mets et des sons

CONFÉRENCE & CONCERT proposés par l’IEMJ & le CBL, le 20 JUIN 2019 à 20h45 au Cercle Bernard Lazare (75003). Soirée GRATUITE pour ADHÉRENTS (…)

Projection du Film "Simha", de Jérôme Blumberg

Le 27 JUIN 2019 à 19h30 à l’Auditorium Edmond J. Safra du Mémorial de la Shoah à Paris (75004), projection du Film "Simha", de Jérôme Blumberg, en (…)